Covid-19 : quel impact sur les artisans indépendants ?

covid-19

La France à l’image de nombreux autres pays du monde n’a pas été épargnée par la pandémie du Covid-19. Les conséquences ont été jusque-là désastreuses entre des milliers de décès, un confinement de la population, la fermeture de beaucoup d’entreprises, etc. En effet, la crise sanitaire du Coronavirus a eu d’innombrables conséquences dans divers secteurs d’activité. C’est le cas notamment de l’artisanat ou les indépendants ont subi de plein fouet l’impact du Covid-19.

Les artisans indépendants durement impactés

Les artisans autoentrepreneurs, à l’image de divers autres travailleurs indépendants, ont été également touchés par la crise du Coronavirus. Certes, les décisions visant à enrayer la propagation du virus ont fait leur effet, mais le confinement a eu son lot de conséquences chez les artisans indépendants.

La fermeture des magasins

La première conséquence a été immédiatement la fermeture des magasins, des salons de coiffure, des centaines de commerces non alimentaires, etc. Cela a donc contraint certains artisans indépendants à arrêter immédiatement leurs activités et même durant toute la période du confinement. Durant presque trois mois (de mars à mai), ils n’ont alors pas eu de rentrée d’argent.

Les produits et les commandes non écoulés constituent alors une importante perte financière difficile à recouvrir. À la fin du confinement, beaucoup d’entre eux ont eu à déposer bilan et se retrouver en situation de faillite ou au chômage. Ils ne sont pas parvenus à relancer leurs activités.

Une limitation importante des interventions

Pour d’autres artisans indépendants, l’impact de la crise sanitaire de la Covid-19 a été moins dur. Ce sont principalement les prestataires qui proposaient des interventions à domicile ou dans certaines entreprises. Certains d’entre eux ont continué à proposer leurs services, mais le mal pour eux a été la réduction drastique de ces interventions durant toute la période du confinement, et ce, par manque de clients ou de collaborateurs.

Les commandes des clients apeurés par l’épidémie ont considérablement baissé, ce qui a contraint ces artisans à proposer le moins de services possible. Cela a alors eu un impact sur les chiffres d’affaires de ces autoentrepreneurs qui se sont retrouvés également accablés de dettes. Une situation difficile qui risque de pousser certains d’entre eux à déposer bilan et à se retrouver au chômage.

La situation actuelle des artisans indépendants

Aujourd’hui sous la période après confinement pour certains artisans indépendants, la donne a évolué. L’État français avait alors permis l’ouverture progressive de certains magasins, des salons de coiffure et des commerces. Malheureusement pour d’autres, la reprise des activités ne se fera jamais à cause des pertes financières importantes. L’État français, au vu de cette situation difficile pour les travailleurs indépendants en général, les artisans en particulier a débloqué une importante aide financière. L’État français a alors mis en place les dispositifs suivants.

  • Un fonds de solidarité de 1 500 euros.
  • Une aide pouvant aller jusqu’à 1 250 euros pour les artisans.
  • Le report de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales.
  • La possibilité de remises d’impôts directs.
  • Des prêts de trésorerie garantis par l’État.
  • La suspension des factures.

Un ensemble de dispositifs qui visent à limiter les conséquences de la crise financière sur les activités des artisans indépendants. Aujourd’hui, beaucoup entrevoient un avenir serein et poursuivent progressivement leurs services et interventions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *